Vaccination ouverte aux personnes âgées d’au moins 50 ans

Les autorités espèrent accélérer la vaccination dans les jours à venir et ont à nouveau tenté de rassurer concernant l’AstraZeneca.

Écrit par 6mediasPublié le 10/05/2021 à 6h23

Tous les Français âgés de 50 ans et plus peuvent se faire vacciner sans condition à compter de ce lundi 10 mai. L’ouverture à cette tranche d’âge s’est faite cinq jours plus tôt qu’initialement prévu. A partir de mercredi, les injections seront en outre accessibles aux plus de 18 ans lorsqu’un créneau sera disponible la veille pour le lendemain sur les plateformes de prises de rendez-vous comme Doctolib, afin de ne gâcher aucune dose.

Mais la campagne fait face à plusieurs écueils, notamment la défiance persistante à l’égard du vaccin AstraZeneca, dont seulement 75% des doses reçues ont été injectées selon des chiffres arrêtés dimanche dernier. Soucieux d’amplifier la cadence, le Premier ministre Jean Castex a rappelé samedi l’absence de « danger » lié au vaccin anglo-suédois pour les plus de 55 ans auxquels il est réservé. « Les autorités sont toutes unanimes, en France comme ailleurs », a-t-il souligné, appelant la population à se faire « vacciner avec tous les vaccins, en particulier avec l’AstraZeneca ». Au total, l’AstraZeneca a entraîné « 30 cas, dont 9 décès » de thromboses rares en France, sur plus de 3.855.000 doses administrées au 29 avril, selon l’Agence française du médicament (ANSM).

Retour page d’accueil